Les chaussures de jogging

Les chaussures sont l’élément le plus important de l’équipement du joggeur. Si vous êtes un coureur débutant, c’est le seul élément dont vous devriez vraiment prendre soin avant même de commencer les exercices.

Les chaussures sont un élément vital de l’équipement du joggeur. Tous les autres équipements spécialisés tels que maillots, shorts, vestes etc. sont des éléments que vous pouvez avoir, mais ne sont pas indispensables. – Les chaussures sont vraiment importantes. Le jogging régulier présente une contrainte importante pour les membres inférieurs, et si vos chaussures sont de mauvaise qualité, les jambes et les pieds en souffriront, en particulier si vous courez sur l’asphalte.

Vous ne pouvez pas commencer le jogging avec de vieilles chaussures de sport usées, pas plus qu’avec des chaussures qui ne sont pas adaptées à la course. Des chaussures mal choisies entraînent de la fatigue, des blessures, des douleurs (douleurs des articulations, et même du dos) et des contusions.

Comment bien choisir ses chaussures

Aujourd’hui, le marché offre un grand choix, et les progrès techniques font que les chaussures possèdent une structure complexe. Et c’est justement cette structure à laquelle nous devrions faire très attention.

  • La semelle extérieure:
    Au cours du jogging, c’est justement la partie en contact avec le sol. Elle est fabriquée d’une couche de caoutchouc mince, dure et résistante, possédant un profil et assurant une bonne adhérence. Faites attention au type de surface sur laquelle vous souhaitez courir – Il existe des différences entre les chaussures destinées à la course sur l’asphalte, sur les tapis roulants et celle destinées aux terrains naturels. les chaussures pour les terrains inégaux, instables, et au sol mou ont des profils plus profonds assurant une meilleure adhérence. 
  • La semelle intermédiaire:
    C ‘est une partie particulièrement importante pour les joggeurs. C’est la couche de semelle entre les semelles intérieure et extérieure. La semelle intermédiaire assure la stabilité du pied pendant la course et absorbe l’impact du pied sur le sol ! Pour augmenter l’amortissement sous le talon se trouvent des éléments additionnels, tels que des coussins en gel, silicone, ou à air. En revanche, au niveau du métatarse on trouve souvent un renfort prévenant le glissement du pied à l’intérieur pendant la course (élément très important dans le cas de personnes ayant une mauvaise pose du pied qui provoque un glissement trop exagéré de la charge vers la partie intérieure du pied). Des renforts supplémentaires de la chaussure au niveau du métatarse préviennent les blessures aux pieds et aux tendons.
  • Partie supérieure de la chaussure:
    La partie supérieure comprend les fragments restants de la chaussure qui tiennent le pied. En règle générale, celle-ci est faite de cuir ou de matériaux synthétiques – actuellement, grâce à l’application de techniques et de matériaux modernes, elle assure une bonne ventilation et prévient une transpiration exagérée du pied. La partie supérieure doit être confortable et souple, sans quoi elle risque de provoquer ampoules ou égratignures sur la partie supérieure. En revanche, la partie maintenant le talon, elle, doit être rigide.

Que choisir

Un choix judicieux n’est pas toujours facile. Il est délicat de « trouver chaussure à son pied ». Les coureurs professionnels parviennent par tâtonnements aux chaussures qui leur conviennent. Pour se faciliter la tâche, on peut choisir un magasin où un personnel expérimenté fera l’effort de vous conseiller en fonction de vos pieds et de votre manière de courir.  

Bien sûr, on ne peut pas compter exclusivement sur l’expérience des vendeurs. Voici quelques aspects que chaque coureur débutant doit savoir à propos des chaussures, avant de se décider à les acheter:

  • Il est mieux d’acheter les chaussures l’après-midi, lorsqu’après toute une journée, les pieds sont fatigués et gonflés. Lors du jogging, ils seront également gonflés et les chaussures ne vont pas les serrer exagérément.
  • Prenez avec vous des chaussettes identiques à celles que vous utiliser pour courir.
  • Il convient de toujours essayer les deux chaussures. Chez la plupart des gens, les pieds ont une longueur légèrement différente. Les chaussures doivent être choisies pour ne pas serrer le pied le plus grand.
  • Les chaussures doivent être suffisamment grandes – le grand orteil doit pouvoir bouger librement. En revanche, la chaussure devrait maintenir le pied suffisamment, donc, si on bouge le pied au maximum dans la chaussure, le talon devrait continuer d’être bien maintenu.
  • Le talon ne devrait pas bouger dans la chaussure lorsque vous courez ni le talon d’Achille. Si celui-ci est soumis à des frottements, cela peut entraîner des égratignures désagréables, ainsi que l’usure prématurée de la garniture des chaussures.
  • Les chaussures devraient vous aller dès leur achat. N’attendez pas qu’elles « se fassent ». Les chaussures de jogging sont conçues pour s’adapter au pied immédiatement et sont suffisamment solides pour ne pas se déformer.